agata preyzner | biographie
19819
page-template-default,page,page-id-19819,ajax_fade,page_not_loaded,,content_with_no_min_height,select-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Née dans une famille à la tradition de métiers artistiques, c’est dans l’atelier de mes parents que je commence mon apprentissage de peintre. À 19 ans je viens poursuivre ma formation à Paris, aux Beaux-Arts, puis à l’Ecole Supérieure d’Arts Modernes, dont je sors diplômée.

Graphisme publicitaire, illustration de presse, illustration d’ouvrages littéraires (prestiges, bi- bliophilie) furent mes premiers travaux, ainsi que des collaborations à la réalisation de mo- saïques et de grandes décorations murales.

Enfin la peinture, que j’exerce en parallèle, devient mon occupation principale.

J’ai, à mon actif une centaine d’expositions individuelles, des expositions de groupe et parti- cipations aux Salons régionaux, nationaux et internationaux.

Plusieurs de mes tableaux se trouvent dans des collections à Paris, New York, San Francis- co, Tokyo, Berlin, Cracovie …

Née d’une approche graphique et figurative, ma peinture évolue vers d’autres expressions, aux limites de l’abstrait.

A l’ère du numérique je reste, par la technique, délibérément dans une dimension picturale traditionnelle.
Je prépare mes supports. Tendre la toile brute à la sensualité tactile, créer du vide passant la couche d’apprêt, préparer mes couleurs, suaves, fluides, choisir le papier selon sa texture, verser les encres que j’affectionne, sont tant d’étapes de la mise en condition, une aide avant de passer à l’acte…

Le geste d’un pinceau large, brosse ou spalter, pose la dynamique, puis l’oeil juge et conduit l’image vers sa finalité. Mais il reste toujours une importante part d’aléatoire et c’est elle qui renseigne sur le sensible.

 

Entretien avec Agata Preyzner sur Art-Trope

 

english biography